Sections, agrafes, coutures

Publié le par A_A



L’intervention se situe à l’échelle de la commune de Blagnac, face à l'aéroport, et vise à recoudre de façon chirurgicale des réseaux de transport existants et à créer de nouvelles connexions. Le territoire de Blagnac accueille deux principaux réseaux du Nord au Sud avec le périphérique d'une part et la nouvelle voie de tramway d'autre part. Seulement trois connexions routières sont déjà existantes entre ces deux réseaux et permettent le passage d'Est en Ouest. Dans notre scénario, le renforcement de ces deux traversées motorisées au nord et au sud permettent de gérer la voiture en marge de la zone aéroportuaire qui devient unique- ment piétonne et cycliste. Sur la voie longeant l’aéroport la géo- métrie des parkings silos est répétée en frange. Des réseaux piétons, nouent délicate- ment ces deux territoires, tels des fils tendus reprisant un tissu. Alternant les traversées par- dessus et au dessous, ces réseaux linéaires multiplient les diversités de passage. Une bande végétalisée accompagnent le tracé de ces cheminements jusqu'à la ligne de tramway. Le parc du Ritouret et sa connexion de tramway viennent ensuite terminer ce processus de suture. Alors qu'il était auparavant stoppé brutalement par le périphérique, il se développe à présent jusqu’au pied de l’aéroport tel une agrafe verte unifiant la commune. 
Fabien Dupuy 

 

 

Commenter cet article