Echangeurs : filtres urbains

Publié le par A_A


Le projet s'appuie sur une stratégie de réemploi. Il s'agit de recycler et réhabiliter les infrastructures routières existantes au service d'un autre type de mobilité urbaine. La ceinture routière toulousaine transversale devient le principal outil des transferts de charge auto-TCSP. Ses échangeurs autoroutiers deviennent des filtres et des connecteurs de mobilité, notamment vers l'aéroport. Ce sont des infrastructures équipées, habillées et habitées.Pour l'ensemble des noeuds de la grande ceinture autoroutière, le projet se concentre sur 3 priorités : -capter et stocker les automobiles -connecter le pôle stationnement à un pôle transport en commun -perméabliser les sites isolés par les voies rapides. Le principe architectural de base est d'accoler et de superposer aux voies routières un programme de stockage et de transfert. C'est un geste d’habillage, l’équipement léger est posé sur l’irréversible sol routier pour l’optimiser, le rendre utile à la ville.
Michel Maurel

 

Commenter cet article