Défaillance

Publié le par A_A



L'espace de l'aéroport est représenté comme un espace de contrôle visuel total. La scénogaphie de projection sature l'espace d'écrans fictifs de vidéosurveillance. Cette multitude d'image fabrique un regard total en mosaïque (semblable à celui des insectes) sur l'espace vide, pauvre et humainement indigent de tous les recoins de l'aéroport. Le travail insiste aussi sur la dimension absurde ou dérisoire de ce gaspillage d'images disproportionnées.


Publié dans workshop CAG

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article