Air rail Toulouse Blagnac

Publié le par A_A

 




Quelle architecture pour une gare souterraine ? Le projet est une architecture d’excavation. La gare est enterrée et en vis-à-vis de l’aéroport. Elle génère une urbanité souterraine sous le tarmac. Quatre tranchées de 400 m de long relient les différents halls de l’aérogare à la gare de TGV, et construisent avec les différents pas- sages transversaux un réticule souterrain. Un dispositif de mobilité via des tapis roulants pour les passagers génère des lieux d’urbanité. Le réseau de galerie divise les îlots souterrains rassemblant différents services commerciaux (magasins, cafés, restaurants) et de loisirs (night clubs, cinémas, fitness). Au niveau des pistes, la surface libre de tarmac est creusée. C’est un grand patio qui organise les éléments de programme selon leur besoin en lumière. Le réseau souterrain de la gare donne lieu à un parcours scé- nographique relié à l’activité en surface de l’aéroport, conclu par l’arrivée sur les quais, ouverts sur le specta- cle des avions au décollage et à l’atterrissage.
Rémi Jalade


 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article