Kitch comments

Publié le par A_A



"C'est un objet qui joue sur le niveau associatif, avec ce grand [trou en forme de] coeur, chacun pense que cette boîte en bois est un wc. Pour moi c'est un niveau d'ambiguïté de ce projet, et je ne sais pas jusqu'à quel point vous êtes conscients que vous produisez des images d'un certain pittoresque, d'un autre paysage [non aérien] davantage relié à la terre ou à la plage. Vous disloquez, déplacez [dislocated] les choses dans l'environnement très différent de l'aéroport où justement les toilettes sont en métal, pierre etc. comme tout l'ensemble. Et bien sûr l'espace de l'aéroport est davantage conçu pour le collectif, il y a très peu de lieux dans lesquels on peut se retirer et s'isoler. Pour moi ce projet fonctionne comme une complète antithèse de tout ce qui se trouve autour, il dit : 'l'aéroport non!'. Donc dans ce sens là, je le respecte totalement.

Je pense que si vous voulez atteindre cette multiplicité de niveaux de lecture et de commentaires kitch [kitch comments] vous auriez du aller beaucoup plus loin. [Cela était possible car] cette boîte a été terminée assez rapidement.

J'ai aimé aussi retrouver ici les triangles de bois [provenant des chutes de l'autre groupe] et donnant cette image d'une dentelle comme celles que font les grand-mères pour couvrir une table en les laissant pendre sur les bords. Donc cet objet fonctionne sur ces associations mais pourrait aller bien plus loin. J'apprécie que vous ayez conservé toujours le même matériau même pour la décoration, tout est en bois.

J'aime aussi le fait que ce soit un espace pour seulement deux personnes, ce qui est assez rare dans un aéroport où les sièges et les tailles sont standardisées.

J'aimerais bien voir, tester le déplacement de cet objet, vous pouvez le transporter ? [quatre personnes le transportent] Bon, ça a l'air de marcher, vous n'avez pas fixé le sol ?...

[...] Ce projet est quand même l'expression d'une certaine haine des aéroports."

Critique finale des projets de TLS par Markus Bader

 

Publié dans workshop TLS

Commenter cet article