Space of opportunity

Publié le par A_A


"Ce qui est vraiment réussi dans ce travail c'est qu'il ne crée pas simplement un espace individuel [d'équipement] pour la relaxation et la détente mais il génère immédiatement une situation sociale (social situation). Initialement il paraissait trop grand pour que seulement deux personnes puissent entrer en dialogue. Avant hier, dès que l'un des modules fut achevé, les personnes [présentes]  l'ont immédiatement utilisé tel qu'il était (peut-être parce que c'était la seule offre de siège propre et confortable sur le site du chantier !).

En fait je trouve que, dans la disposition en croix dans laquelle il se trouve maintenant, il fonctionne très bien pour la discussion de groupe à cause de cette sorte de vide qui est ménagé au centre et autour duquel les gens s'installent. Même en ce moment [où nous discutons], cet espace n'est pas rempli et il  vous donne assez de distance pour vous disposer les uns et les autres côte à côte, ou face à face.

[Le projet] crée donc une sorte d'espace d'occasion [space of opportunity].

Et aussi j'aime que, bien que vous ayez déployé [dans la conception de ce projet] une pensée très linéaire d'un programme où chaque élément répondait à une fonction précise (éléments  table, éléments dossiers, éléments sièges, éléments de couchage, etc.) et si vous regardez autour de vous à présent vous voyez que tout le monde a une manière d'utiliser mais aussi de mésutiliser (misusing) cela. Donc le projet paraît être beaucoup plus flexible dans son usage que cela n'avait été envisagé au début.

J'ai toujours pensé que c'est une qualité importante des objets de ne pas être conçus pour être utilisés selon une seule voie linéaire comme le sont par exemple les chaises, le mobilier dans les aéroports aujourd'hui qu'il est très difficile de mésutiliser ou d'interpréter.

Donc si vous deviez poursuivre ce travail, il serait intéressant de prendre en compte d'emblée ces mésusages du projet et de jouer davantage et d'être plus inventifs dans les formes, les quantités, les combinaisons. Demain lorsque nous installerons les projets dans l'espace de l'université, vous pourrez réfléchir à d'autres compositions, d'autres figures qui pourraient être intéressante dans cette optique du mésuage."

Critique finale des projets de TLS par Markus Bader

 

Publié dans workshop TLS

Commenter cet article