Schipol : destin, ville réseau, pack, multimodal, boucle.

Publié le par A_A


DESTIN
Dans le but de devenir compétitif avec les autres aéroports et zones aéroportuaires à un niveau européen et même mondial, Schipol a besoin de nouvelles perspectives pour lui même et son environnement. Comment peut-il rester une destination attractive pour des visiteurs sur le long terme ? Quel rôle joue son environnement proche dans cet optique ? Quels programmes sont capables d'attirer passagers et autres usagers ? Où le programme peut-il prendre place ? Le résultat peut-il être une ville attractive ? Quelle sorte de ville cela peut il-être ? Pour faire court, quel destin peut-on prévoir pour Schipol ?


VILLE RESEAU
La force de Schipol est liée à son emplacement et à ses infrastructures. Ses avions, ses trains et ses routes sont déjà utilisés par des millions de passagers et autres voyageurs. Les environnements proches de l'aéroport comportent des villes attractives, des paysages et des zones résidentielles agréables. La combinaison de ces deux éléments peut être développée pour augmenter le nombre potentiel d'usagers habituels. Le développement futur inclura de nouvelles lignes de transports publics, comme le métro d'Amsterdam par exemple, qui pourra s'étendre à la zone aéroportuaire. Par conséquent, un réseau élargi pourra connecter d'avantage d'éléments et de destinations, à la fois existants et à venir, avec des services rapides, stimulant de ce fait une utilisation plus concentrée et cohérente du réseau. Le résultat pourrait être une ville-réseau avec des nœuds de connections.


PACK
Un large panel de programmes peut être proposé : conférences dans «le pays des dunes de sable (?)», randonnée et golf dans le Woodland Park d'Amsterdam, natation dans le nouveau lac, navigation sur le De Kaag, logements et lieux de vie autour de ses paysages, shopping le long de l'A2, zones industrielles, expositions au RAI ou dans un nouveau centre d'expositions, enchères à Aalsmer(?). Certains de ces projets sont proches de nous, d'autres plus lointains. Ces différents éléments, existants ou futur, sont ficelés pour former un pack intriguant, compétitif et compréhensible.


MULTI-MODAL
En utilisant l'A4 comme base pour construire un couloir d'accès multi-modal, le point de départ du projet peut être fixé au regard des objectifs décrits précédemment. Le projet peut être mené par phases, sans perdre de vue l'ambition de garder une cohérence globale. Cette approche fournis les bases pour organiser les programmes et nous aider à formuler les projets complémentaires. Développer des routes auxiliaires permettrai d'installer plus de projets le long de ce corridor. La conception de ce développement peut prendre forme dans le dimensionnement des routes pour des vitesses elevées, produisant une «ville rapide». Les «Carrera bends» conduiront directement les automobilistes à leurs destinations. Chacun aura une adresse attractive le long de l'A4. L'ajout de points d'arrêts le long de l'axe de transport public et le développement d'axes parallèles pourra produire de nouvelles zones de station attractives. Les routes latérales pourront fournir les liens entre les programmes existants et à venir : nouvelles zones résidentielles à proximité des dunes, autour de Kagerplassen et dans la «flower-growing» zone; un nouveau centre d'excellence et une université autour de Floriade; un service d'enchères (?); un centre de ressources (?) autour du lac Nieuwe Meer; et un centre d'expositions et de vente à proximité du Termial.


BOUCLE
La création de boucles fournira à la région une plus grande cohésion. (En prenant comme limite la zone de bruit existantes ou à venir et en libérant ces zones de l'habitation, cela permettra un développement socialement responsable (?) ) Un périphérique automobile formera la limite entre les zones résidentielles et la zone de bruit. A l'intérieur de cette zone, un cluster de bâtiments de bureaux pourra être développé autour de la piste d'envol et à une distance accessible à pied de l'aéroport. La zone autour de celle-ci, mais toujours dans la zone de bruit, pourra être attribuée à des programmes commerciaux et industriels? Le résultats sera un système de routes urbaines sans précédents, dans lequel l'A4 pourra se développer en tant que rue principal de Schipol.



Mvrdv, Km3: Excursions on Capacity (traduction Medhi Sekkate)

Publié dans mobilités

Commenter cet article